Hours.

L’autre soir, ma famille et moi (et Babou-le-chien of course !) voulions regarder un film tous ensemble (très rare !). Après de looongues minutes à débattre, à s’énerver et à hésiter (dites-moi que j’ai une famille comme les autres, s’il vous plait !), nous nous sommes mis d’accord sur « Hours », film américain de 2013 réalisé par Eric Heisserer avec (feu) Paul Walker.

Le speech : Un homme vient de perdre sa femme et d’être papa d’une petite fille prématurée (les deux en même temps, rien que ça !). Mais voilà, l’ouragan Katrina débarque, il n’y a plus d’électricité, l’hôpital est vide, et ce jeune père en deuil doit à tout prix sauver sa fille qui est branchée sur respirateur artificiel.

Ce que j’en ai pensé : Je m’attendais, à la base, à un thriller bien haletant rempli d’effets spéciaux (beh oui, il y a tout de même un ouragan violent qui frappe l’Amérique, c’est pas le monde des Bisounours, non plus) et je me suis retrouvée face à un drame/ thriller psychologique.

J’ai donc été quelque peu désorientée les premiers instants du film quand je me suis rendue compte de ce qui m’attendais, mais au final, ça ne m’a pas déplu du tout !

Déjà (et c’est le gros point positif du film), chapeau bas à Paul Walker qui tient le film tout seul et arrive à nous tenir en haleine. Si on compte bien, il est seul durant les 3/4 de l’histoire(voire plus) et on ne voit pas le temps passer (avouons-le, ça pourrait paraître vachement long de voir un mec qui parle tout seul tout le temps) !

Puis, plus le film avance, plus on ressent de la tension, à savoir : « est-ce qu’il va réussir à garder son bébé en vie sachant qu’il est tout seul et complètement HS? » (pour info, le bébé doit rester brancher 48h avant de pouvoir respirer tout seul comme un grand !). Au final, on est en totale empathie avec ce père qui, bien qu’il soit extrêmement malheureux (sa femme est morte, quand même) va se dépasser et aller au-delà de ses limites pour sauver la chair de sa chair !

En somme, si vous voulez un bon divertissement à l’américaine sans trop de chichis et avec un minimum de bon sens psychologique, « Hours » est ce qu’il vous faut !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s