« Chambre 12 » – Louane.

Je ne suis pas de celles qui regarde « The Voice » France le samedi soir. Parce que généralement, ces soirs-là, je suis plus accoutumée à la bière et aux amis qu’à mon canapé et Nikos Aliagas. Du coup, ce n’est pas dans ce télé-crochet que j’ai découvert la jeune Louane (16 ans au moment de l’émission, 18 aujourd’hui). C’est lors de ce (fabuleux) concert de Patrick Bruel (oui, que vous le vouliez ou non, vous entendrez souvent parler de lui, c’est l’homme de ma vie MAIIIIS, il ne le sait pas encore 😉 ) au stade Pierre-Mauroy de Lille en septembre 2014. J’ai juste été éblouie pas son talent et par la puissance et la tendresse de sa voix !

Du coup, quelques mois plus tard, je me suis retrouvée au cinéma devant « La famille Bélier » qui fut un réel coup de coeur pour moi. Non seulement, pour mon compatriote belge François Damiens mais aussi et surtout, pour Louane. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien qu’elle a obtenu le César du meilleur espoir féminin en février dernier.

Et c’est précisément à ce moment-là que j’ai eu le coup de foudre pour ce petit bout de femme ! Je me suis empressée de suivre son actualité, de lire une multitude de petits articles sur sa vie et sa passion pour le chant. Si bien que, le jour de la sortie de son album (le 02 mars 2015), je l’ai écouté directement sur Spotify !

Résultat : une jolie pépite. Evidemment, c’est un album d’adolescente pour adolescentes. Ça se ressent dans la majorité (tous, en fait) des textes qui parle d’amour. MAIS (parce qu’il y a TOUJOURS un « mais » ), étonnamment, je ne trouve pas que ces textes soient « cucul-la-praline » ou digne d’une adolescente de 15 ans qui ne sait (fatalement) pas encore s’exprimer comme une adulte. On retrouve, dans ces textes, beaucoup de pudeur, de mélancolie, d’espoir, de nostalgie, de peur, de bonheur,… Bref, tout ce que l’amour peut nous faire subir ! Des mots simples sur des choses qui ne le sont pas vraiment, des états d’âme, des remises en question,… C’est là toute la maturité de cet album quand on compare l’âge de l’interprète et la qualité des paroles.

J’aime aussi beaucoup la fraîcheur des mélodies, ces airs qui se retiennent facilement et ne nous quittent pas. Des airs qui donnent envie de danser ou de s’isoler un moment pour se retrouver un peu.

Si je devais retenir 3 titres (c’est dur, Maman), je choisirai :

  • « Maman » qui parle d’une jeune fille perdue, qui cherche un sens à sa vie (genre, le sentiment qu’on a toutes ressenti étant ados. Voire même encore dans la vingtaine)
  • « Chambre 12 » qui parle d’une rupture et de nostalgie
  • « La fuite » qui parle de la perte d’un être cher. Cette chanson là me donne clairement des frissons et les larmes au bord des yeux tant on entend dans la voix de Louane qu’elle est émue par le texte (étant donné qu’elle a perdu ses deux parents, ça se comprend).

Bref, « Chambre 12 » est un pari réussi pour un premier album et je ne me fais aucun soucis pour son succès !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s