L’expérience séjour linguistique.

A l’annonce de mon séjour linguistique début de l’année dernière, beaucoup de mes contacts m’ont demandés des renseignements à ce propos. C’est pourquoi je prends enfin le temps (je suis revenue le 22 août… J’ai pris mon temps, certes.) de rédiger un article sur cet incroyable expérience qu’est le séjour linguistique.

L’organisation :

Après avoir effectué des tonnes de recherches sur le net, je me suis dirigée vers l’organisme Wep qui propose toute sorte de séjours partout à travers le monde : des séjours linguistiques, des voyages humanitaires, des tours du monde, des séjours en tant que fille au pair, et bien d’autres…
Le gros avantage de cette société, c’est qu’ils font vraiment un suivi de votre dossier, du début à la fin de votre expérience. Ainsi, vous aurez l’occasion d’aller à plusieurs réunions pour parler de votre projet et voir quel voyage correspondrait le mieux à ce que vous recherchez. Vous aurez aussi la possibilité d’avoir des rendez-vous individuels avec un membre de l’équipe pour finaliser votre projet avant de prendre votre décision. Il est également possible de leur téléphoner autant de fois que vous le voulez  pour l’une ou l’autre question.
Une fois votre décision prise, vous n’avez plus qu’à réserver votre voyager sur le site internet. Le Wep se chargera de tout : les billets d’avion, la réservation dans votre école, vous trouver une famille d’accueil si nécessaire.
http://www.wep.be

Pour ma part, j’ai décidé d’aller à Toronto parce que l’école qu’ils proposaient étaient une des moins chères de leur programme Outre-Atlantique (je voulais soit aller aux USA, soit au Canada). C’est ainsi que je me suis retrouvée à l’Ilac, une école spécialement conçue pour les séjours linguistiques. Là aussi, dès votre arrivée, le staff vous prend en main et ne vous lâche pas dans la nature. Chaque nationalité présente à son propre représentant qu’on peut aller trouver quand bon nous semble pour des questions relatives aux cours et aux paiements.
A votre arrivée, vous passez un test qui déterminera dans quelle classe vous irez. Ensuite, toutes les deux semaines, vous avez un test qui permet de vous réevaluer afin de savoir si vous changez de niveau et donc, de classe. Vous avez la possibilité d’aller dans des classes « classiques » ou des classes spéciales « buisness marketing » ou encore « Cambridge ».
L’ambiance de cette école est vraiment géniale car les professeurs sont très détendus, rigolent avec vous tout en vous faisant progresser rapidement. De plus, vous avez accès à plusieurs activités de groupe telles qu’aller voir des musées, un match de baseball, des fêtes et autres visites. Evidemment, la majorité de ces activités sont payantes mais le prix de groupe est plus avantageux que d’y aller par soi-même. Et au début de votre séjour, ces activités en tout genre vous permettront de créer des affinités avec d’autres élèves.
http://www.ilac.com/en-ca/

Le coût :

Evidemment (et malheureusement), ce genre d’expérience à un coût. Le Wep est une des associations les moins chères mais ne vous attendez pas à payer 1000 euros pour un séjour de trois mois. Ce type de voyage, en sachant que vous avez des cours et que vous êtes logé, nourri et blanchi, vous coûtera plusieurs milliers d’euros, sans compter le prix du billet d’avion et l’argent de poche sur place. Bien évidemment, les Etats-Unis et le Canada sont deux pays très prisés et seront forcément plus chers (pour l’anecdote, le Wep fait payer un supplément aux personnes qui désirent aller en Californie. Los Angeles n’a pas de prix les amis…).
Alors je l’admets, ça fait mal au portefeuille mais si je devais réitérer l’expérience, je foncerais (peut-être pas tous les ans, ok) !

L’expérience humaine :

En dehors de l’apprentissage d’une langue, le séjour linguistique est une expérience incroyable qui vous fera mûrir et rencontrer des tonnes de personnes que vous ne pensiez jamais rencontrer de votre vie !
Non seulement, vous apprenez la culture du pays dans lequel vous vivez, surtout et notamment si vous vivez en famille d’accueil, mais en plus, vous aurez l’occasion d’en apprendre énormément sur d’autres cultures.
Pour ma part, j’ai eu la chance de vivre chez un couple de Philippins (il y a énorméments de Philippins au Canada, allez savoir…) et donc, d’en apprendre sur la culture canadienne et philipinne (en particulier leur nourriture, je ne m’en suis toujours pas remise).

Durant mes trois mois à Toronto, j’ai rencontré des gens du monde entier et en particulier des Brésiliens et des Japonais. Découvrir leur culture et leur mode de vie m’a vraiment permis de m’ouvrir davantage au monde et surtout, de vouloir voyager encore plus ! C’est incroyable ce qu’aller à la rencontre d’autres cultures peut vous enrichir et vous faire grandir.

L’indépendance :

Partir à Toronto, c’était l’occasion pour moi de tester mes limites et de prendre mon envol. Lorsque vous décidez, pour la première fois de votre vie, de quitter votre pays (et par conséquent, vos proches) pour une durée de trois mois (trois mois, c’est peu et beaucoup à la fois), cela vous aide vraiment à grandir. Les premiers jours, j’étais totalement perdue. Il faut dire que la superficie et la grandeur des immeubles entre Liège et Toronto sont incomparables. De plus, mon niveau d’anglais était vachement moyen et j’avais peur de parler aux commerçants. Puis, le déclic. On décide de s’ouvrir aux autres, de discuter, tout simplement parce qu’on n’a pas le choix. Si on veut se créer un cercle d’amis, apprendre la langue et découvrir le pays, c’est un passage obligé. Et c’est en ça que le séjour linguistique vous aidera si vous êtes timides ou que vous n’avez pas vraiment confiance en vous et/ou en vos capacités. Partir m’a vraiment permis de mieux me connaitre, de dépasser mes limites et de comprendre que ce processus n’apportait que du positif pour mon épanouissement personnel. Aujourd’hui, j’ai appris à être plus confiante non seulement en anglais (heureusement, c’était le but) mais aussi et surtout dans mes relations avec autruis. L’inconnu me fait toujours peur mais un peu moins. Et surtout, j’ai découvert que voyager fera partie de ma vie pour toujours désormais, car c’est la meilleure des écoles.

L’apprentissage de la langue :

Le but premier de ce voyage, c’était évidemment l’apprentissage approfondi de l’anglais. Avec mon diplôme en communication, l’anglais devient indispensable si je veux trouver un emploi stable et correct.
L’Ilac propose plusieurs modules, comme expliqué précédemment.
Personnellement, je n’avais cours qu’en matinée, tandis que les autres avaient des cours « spécialisés » (en grammaire ou diction, par exemple), l’après-midi. Le dernier mois de mon séjour, j’ai décidé d’aller dans une classe dites « buisness » qui favorisait les exposés oraux et des sujets un peu plus corsés que la classe classique. J’en ai non seulelement appris beaucoup sur la langue anglaise mais aussi sur le monde des entreprises.
En trois mois, je suis passée d’un niveau intermédiaire à avancé. Pour celles et ceux qui connaissent le CECRL (Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues), je suis passée de B1 à C1/C2.
Cette progression est bien la preuve que l’immersion est le meilleur moyen de progresser rapidement.

J’espère que cet article vous aura donné envie de voyager et de découvrir le monde via le Wep et l’Ilac ou via une toute autre association. Sachez que ce genre d’expérience changera à jamais votre vie et votre vision du monde. Sans le Canada l’été dernier, je ne vivrais pas à Lisbonne aujourd’hui. Mais ça, c’est une autre histoire que vous découvrirez prochainement… 🙂

 

 

Publicités

Une réflexion sur “L’expérience séjour linguistique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s