Poelvoorde – L’inclassable (H.Dayez)

Ceux qui me connaissent savent à quel point Benoit Poelvoorde fait partie intégrante de ma vie. Depuis des années, je suis son actualité de près et tente de ne manquer aucune de ses sorties au cinéma.
Durant ma dernière année d’études en communication, je lui ai même dédié mon mémoire en réalisant un documentaire où je partais à sa recherche dans le but de le rencontrer et, pourquoi pas, de l’interviewer.
C’est d’ailleurs lors du tournage que j’ai eu la chance d’interviewer Hugues Dayez, l’auteur de cet ouvrage et le « Monsieur cinéma » de la RTBF (Radio Télévision Belge Francophone).

Du coup, vous vous doutez bien que lorsque j’ai entendu à la radio qu’il allait sortir un bouquin retraçant leurs entretiens depuis 1992, j’ai absolument voulu l’avoir dans ma bibliothèque (j’étais même tellement obnibulée par cette nouvelle que j’en ai loupé ma maison en conduisant…Triste vie.).

poelvoorde

Le speech : C’est Hugues Dayez qui a interviewé Benoit Poelvoorde pour la première fois de sa carrière lors du Festival de Cannes 1992 pour « C’est arrivé près de chez vous ».
Depuis cet OVNI cinématographique, on ne présente plus l’acteur belge, connu et reconnu pour son talent et divers films.
Les deux hommes ont eu l’occasion  de se recroiser moulte fois depuis plus de vingt ans, la RTBF étant même la première chaine belge à suivre de si près un acteur depuis ses débuts.
Hugues Dayez a donc eu l’audacieuse idée de retracer leurs entretiens les plus forts, depuis la sortie de « C’est arrivé » jusqu’à l’anniversaire de ses vingt ans de carrière.

Ce que j’en ai pensé : Même si j’ai interviewé Dayez dans le cadre de mon mémoire et que j’ai travaillé sur le sujet durant plus d’un an, j’ai tout de même appris des choses sur l’acteur et sa carrière, c’est dire à quel point le livre est complet !
Ce que j’ai trouvé très bien fait dans cet ouvrage, c’est que le journaliste suit un ordre chronologique et remet tous les films dans leur contexte, du tournage aux états d’âme de Benoit Poelvoorde.
Le fait que Hugues Dayez suive le Namurois de près depuis le début de sa carrière nous permet vraiment de se sentir plus proche de l’acteur et de son vécu. On a presque l’impression de (re)vivre l’époque au travers des entretiens.
En effet, je connais tous les films de l’acteur, je les ai même quasiment tous vu, mais je n’avais jamais eu l’occasion de voir les interviews promotionnelles liées à tous les films. Et en tant que fan et lecteur, ça nous permet d’analyser et de percevoir sa carrière dans un angle différent.
D’un point de vue journalistique, la rentranscription mots pour mots des entretiens nous permet également de suivre l’évolution de la carrière du journaliste cinéma le plus connu de Belgique. Et si on s’intéresse un minimum à ce métier qui, pour moi, est passionnant, on en apprend beaucoup sur l’art de l’entretien et de l’analyse cinématographique.
Néanmoins, je pense que le public cible de ce livre sont principalement les fans de Benoit.

Oui, nous sommes remis dans le contexte mais j’ai tout de même l’impression que ça ne suffit pas pour être plongé à 100% dedans. Il faut d’abord porter un intérêt particulier à l’acteur mais aussi avoir vu les films dont on nous livre les entretiens pour mieux comprendre les anectodes.  Ça en sera davantage plus intéressant et plaisant à lire !!
Pour tous les inconditionnels de Benoit, je vous invite vivement à vous procurer ce livre riche en informations !

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s