Le Livre de la Jungle.

Etant une passionnée de Disney depuis toujours (j’en fais, par exemple, la collection des DVD, c’est vous dire), je porte un intérêt particulier à l’actualité des studios. Et ces temps-ci, on peut dire que les producteurs misent beaucoup sur l’adaptation des classiques en films (« Money, money, money »…). Je ne les ai pas tous vu et d’ailleurs, certains ne m’intéressent même pas. Mais ici, c’est différent. « Le Livre de la Jungle » a bercé une bonne partie de mon enfance lorsque je passais mes mercredis après-midis chez mes grands-parents paternels. J’ai toujours plus aimé les Disneys avec des animaux comme personnages principaux que ceux avec des êtres humains en tête d’affiche. Et puis, il faut dire que les chansons de celui-ci sont exceptionnelles et que tout le monde les connait ! C’est pourquoi, je voulais absolument le voir !

junglz=e

Le speech : Mowgli, un « petit d’homme » élevé dans la jungle par une meute de loups se voit contraint de partir rejoindre le village des Hommes puisqu’il est menacé et poursuivit par le terrible tigre Shere Khan. Il part alors en direction de ce village avec l’aide de Bagheera la panthère et s’en suit un road trip rempli de rencontres…

Ce que j’en ai pensé : Rien que pour les images de synthèse, le film en vaut la peine ! En effet, le seul acteur de ce film est celui qui incarne Mowgli. Les animaux sont donc tous réalisés en motion capture. Et c’est tellement frappant de réalisme à certains moments qu’on a parfois l’impression d’être devant de vraies bêtes sauvages !

Concernant le jeu de Neel Sethi (Mowgli, donc), c’est incroyable de voir un garçon de 12 ans à peine porter tout seul un film à aussi gros budget ! Il arrive à nous faire rire et à nous émouvoir en même et vu son jeune âge, il y a très certainement des émotions jouées qu’il n’a jamais dû vivre dans sa vraie vie, ce qui est d’autant plus remarquable. J’espère que ce jeune homme arrivera à se frayer un chemin à Hollywood car il le mérite amplement !

Ce que j’ai beaucoup apprécié également, c’est que les scénaristes ont vraiment gardé la même trame que celle du dessin animé. Alors oui, c’est un film grand public et donc, certaines scènes sont parfois plus noires et plus violentes que dans la version originale, mais l’histoire reste la même et ça nous replonge dans nos souvenirs d’enfance !
Et pour les nostalgiques, vous ne serez pas déçus d’entendre les chansons cultes du dessin animé !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s