Éperdument.

J’avais très envie de voir ce film pour deux raisons : les acteurs principaux (Guillaume Gallienne et Adèle Exarchopoulos) et l’histoire d’amour (oui, je suis une fille guimauve…). Puis, la bande annonce présageait un film très intense, riche en émotions et en sensualité…

Qui plus est, le film est inspiré d’une histoire vraie et Dieu seul sait que ces films là, c’est carrément ma came (mon empathie est à + 1000) !

039067

Le speech : Anna se retrouve en maison d’arrêt pour un acte commis, visiblement grave. Peu à peu, elle s’habitue à sa nouvelle vie, participe aux tâches demandées et se rapproche du directeur de la prison, Jean…

Ce que j’en ai pensé : La bande annonce du film m’a vendu du rêve mais malheureusement, peut-être un peu trop. De l’amour comme j’en voulais, il y en a. De la sensualité comme j’en voulais, il y en a. De bons acteurs comme j’en voulais, il y en a.
Mais j’ai eu un goût de trop peu qu’il m’est finalement difficile à expliquer.

En fait je crois que je m’attendais à une histoire aussi intense que « La vie d’Adèle », film dans lequel j’ai découvert Adèle Exarchopoulos et qui m’a totalement retourné (autant le film que le jeu d’Adèle). Mais on a souvent tendance à oublier qu’un acteur n’est pas un personnage de film…

Alors je n’ai absolument rien à dire sur la trame du film : deux êtres qui se rapprochent et qui, malgré les interdits, s’aiment et ne peuvent s’empêcher de prendre le risque de se voir. C’est beau et c’est rare, surtout dans le milieu carcéral.
Qui plus est, je respecte et j’admire le choix du réalisateur de ne pas avoir voulu mettre trop en avant l’histoire vraie et donc, le côté judiciaire et criminel  du film. Ça lui a donné carte blanche et ça lui a permis de se focaliser uniquement sur les personnages et ce qu’ils avaient en commun. C’est peut-être aussi pour ça que je m’attendais à plus. J’avais envie de voir des scènes qui me tiennent en haleine et qui me donne presque envie de vivre la même histoire (je vous l’avais dit, je suis très guimauve).
Le pari n’est pas tout à fait réussi (je parle de mes attentes, uniquement des miennes) mais je ne néglige en rien la qualité du film, de manière tout à fait objective. « Éperduement » reste un bon diverstissement.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s