Rien ne s’oppose à la nuit (D. De Vigan).

Une longue pause depuis la parution du dernier article et durant le mois de juillet en général. Mais comme expliqué dans mon précédent article, beaucoup de choses en même temps ces dernières semaines… Maintenant que je retrouve un mode de vie plus calme, je vais tenter de poster, comme avant, deux articles par semaine, le jeudi et dimanche 🙂

Venons en au vif du sujet ! J’avais très envie de découvrir ce roman car j’avais déjà lu « No et moi » du même auteur et j’avais adoré sa poésie. Et puis, ce titre (tiré de la chanson « Osez Joséphine » de Bashung) m’inspirait tandis que la photo de couverture m’intriguait… Cette femme très belle, cigarette à la main, avec un regard entre mélancolie et une certaine joie de vivre… Jugez par vous-même :

rien ne s'oppose à la nuit lavienmots

Le speechDelphine de Vigan nous raconte l’histoire de sa mère. De son enfance à son décès, on suit les traces et surtout, les tragédies, de sa famille. En parallèle, l’auteur nous livre son travail de recherche, de persuasion, d’hésitation et d’écriture.

Ce que j’en ai pensé« Rien ne s’oppose à la nuit » est une tranche de vie comme je les aime : simple, efficace, poétique et tragique. La force de ce roman, c’est, comme expliqué plus haut, ce parallèle entre l’histoire d’une vie et la manière dont un enfant est autorisé à la raconter sans essayer de blesser qui que ce soit. J’admire le courage de Delphine de Vigan d’avoir pris ce risque. D’avoir fouillé dans les pénombres d’une famille si bouleversée et bouleversante, en prenant tous les risques, en posant des questions à ses oncles et tantes, des questions qu’on ne pose pas dans de telles circonstances. Je salue également son talent et son objectivité. Je pense que j’aurais été totalement incapable d’écrire sur ma mère d’une manière aussi neutre voire objective. D’écrire sur une vie si tragique, une vie qu’on a fatalement côtoyé.
Je trouve aussi que le fait de nous avoir livré ses démarches, ses pensées en parallèle avec l’histoire de sa mère donne encore plus d’impact et de force au livre.
Et comme dit dans l’introduction, sa poésie est, pour moi, toujours au rendez-vous. Elle sait utiliser des mots justes, simples et forts qui donnent des frissons aux lecteurs, qui leur font vivre l’action et surtout, l’espace temps.

Concernant « l’intrigue » en elle-même (les guillemets sont nécessaires puisqu’il s’agit tout de même d’une histoire vraie), je n’ai pu m’empêcher de penser tout au long de la lecture : waouh, pauvre famille, pauvre femme et pauvre destin. Je n’ai pas trop envie d’en dévoiler car j’aimerais que vous viviez le roman tel que je l’ai vécu, sans trop d’informations ou d’idées préconçues.

Mais si je peux vous donner un conseil, lisez le. Surtout si les tranches de vie, les vies tragiques, les jolies métaphores et l’amour familial vous parlent… Vous ne pourrez qu’en être satisfaits voire bouleversés !

Avez-vous lu ce roman ?

 

Publicités

4 réflexions sur “Rien ne s’oppose à la nuit (D. De Vigan).

  1. DeuxAimes dit :

    Hello ! « No et moi » me dit quelque chose, mais je ne pense pas l’avoir déjà lu. En tout cas, ce qui est sûr c’est que je ne connais pas ce livre ! ^^
    Je pense que c’est quelque chose qui pourrait me plaire, car j’aime beaucoup le cadre intime que propose ce genre d’écriture. J’aime bien m’immiscer dans des tranches de vie. Surtout lorsque c’est bien écrit.
    Donc, merci pour cette référence, je vais la noter quelque part, histoire d’alourdir ma PAl un petit peu plus haha

    Bise, à Bientôt
    Marine (DeuxAimes)

    J'aime

  2. Joy dit :

    Hello,

    Ce roman m’a fait l’effet d’une claque, c’est mon livre de chevet depuis des mois. J’en suis complètement dingue, une fois refermé, on est pris par un grand mélange d’émotions … Une oeuvre magnifique !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s