Brigadeiro, un dessert made in Brésil.

Cela faisait trèèèès longtemps (même trop longtemps, ceci dit) que je n’avais plus écrit un article recette sur le blog, alors que j’adore ça !
Mais bon, il faut dire qu’avec le train-train quotidien, élaborer de jolies recettes et faire de jolies photos de présentation (essayer, du moins), ce n’est pas forcément évident !

Alors, j’ai profité de mon dimanche après-midi pour vous concocter (enfin, surtout pour moi, c’est tout de même moi qui les mange après hèhè) une recette tout droit venue du Brésil, un dessert hyper gourmand et connu là-bas, j’ai nommé le Brigadeiro.

Pour la paranthèse historique, cette friandise se nomme comme telle parce qu’on en servait abondamment durant la campagne électorale du Brigadier Eduardo Gomes au Brésil (merci Wikipédia). Aujourd’hui, on en mange principalement aux anniversaires et réunions de famille.

Je me suis littéralement EMPIFRÉE de ce dessert durant mon séjour (n’hésitez pas à lire mes trois articles sur ce sujet ; ici, ici et) ! Par contre, je préfère prévenir, c’est très très sucré et cela peut donc vite devenir écoeurant pour certains… Bref, trève de blablatage, passons à la recette !

Vous aurez besoin de :

  • Une boite de lait concentré (+/- 390g)
  • 4 cuillères à soupe de poudre de cacao
  • +/- 25 g de beurre (personnellement, je n’avais que du beurre salé et c’était très bon)
  • Un pot de vermicelles de chocolat noir (voire même deux parce que je n’en ai pas eu assez pour toute la pâte)

Let’s cook !

  • Mélangez le lait concentré, le cacaco et le beurre dans une marmite à feu doux jusqu’à ce que le mélange soit homogène (entre 5 et 10 minutes, pour ma part).
  • Laissez refroidir le tout dans un plat pendant +/- 1H jusqu’à ce que le mélange soit tiède à froid.
  • A l’aide d’une petite cuillère, formez des boules avec la pâte et rouler les dans les vermicelles de chocolat et disposez sur une assiette ou un plat.
  • Mettez le tout au frigo pendant au moins deux heures.

Brigadeiro (3)Brigadeiro (4)

Et voilà ! Rien de plus simple, n’est-ce pas ? Je trouve que c’est une super idée de dessert quand vous invitez des gens chez vous pour un café ou pour dîner !

Dites-moi en commentaire si vous avez testé la recette et ce que vous en avez pensé ! 🙂

Quick&Easy #3 : Pâtes au Roquefort.

Si vous êtes un amateur de fromage bleu et que vous êtes atteint de flemminguite, cette recette est faite pour vous ! Elle ne prend qu’une dizaine de minutes à réaliser, elle demande peu d’ingrédients et Mon Dieu… Vous allez vous régaler !

Pour deux personnes, vous aurez besoin de :

  • Pâtes (alors, au niveau de la quantité, je suis une quiche, je préfère être franche)
  • 100g de Roquefort
  • Entre 100 et 150g de lardons
  • Un peu de crème culinaire

Let’s cook !

Faites bouillir de l’eau salée pour vos pâtes.
Une fois les pâtes mises dans la casserole, mettez vos lardons dans une poêle.
Vous n’aurez pas besoin de matière grasse, les lardons étant déjà suffisamment assez gras de nature.
Une fois les lardons cuits, ajoutez par petits morceaux le Roquefort et mélangez avec les lardons le temps que le fromage fonde.
Afin d’obtenir une sauce, rajoutez un peu de crème fraiche à votre préparation.
Egoutez vos pâtes, mélangez votre sauce avec ces dernières et… Bon appétit !

20161123_194702120161123_1947291

 

 

BPR #4 : La Tartine au Beurre.

Je suis rentrée une semaine en Belgique il y a peu pour me ressourcer et profiter des miens. Et puisque les dates étaient plus ou moins proches de celle de l’anniversaire de ma Maman (et du mien), je ne pouvais pas rentrer sans l’emmener au restaurant pour l’ocassion. En tant qu’expatriée, un moment entre mère et fille à discuter, rigoler et manger vaut mille fois tous les cadeaux du monde.

J’ai cherché pendant pas mal de temps sur Internet avant de tomber sur ce petit restaurant à Huy.

La Tartine au Beurre – Rue de Montmorency 9, 4500 Huy :

Pour ne rien vous cacher, c’est tout simplement le nom de l’établissement qui m’a donné envie de le découvrir : c’est mignon, authentique et ça présage d’avance une cuisine française et/ou belge.

Tous les mois, Karine et Olivier proposent deux menus en trois services avec des produits locaux mais aussi français. En plus du chouette nom, c’est aussi cette diversité qui m’a plue : les propriétaires ne se contentent pas de proposer les mêmes saveurs tout au long de l’année, ils aiment le renouvellement et moi aussi !

Entre le menu à 24€ et celui à 32€, nous avons choisi celui à 24.

Le service a été parfait tout au long de la soirée :  vestes au vestiaire, mise-en-bouche, rapidité (peut-être même un peu trop entre l’entrée et le plat), verre de la maison en fin de repas et un personnel très sympathique, à l’écoute.
Le cadre du restaurant est également hyper agréable, c’est à la fois intimiste et convivial. On s’est vite rendues compte avec ma Maman que « La Tartine au Beurre » était une enseigne connue où les habitués aiment se rendre.

En bref, nous avons passé une excellente soirée et nous avons très bien mangé (et du « fait maison », qui plus est !)

Voilà en image le menu que j’avais pris ce soir là :

20161109_1928541

Feuilleté aux escargots

20161109_194829-11

Jambonneau, sauce Dijonnaise

20161109_2044531

Tarte au chocolat, crème anglaise

https://www.latartineaubeurre.be/#

Fermé mardi midi et soir, mercredi midi, sauf jours fériés, ouvert à partir de 12h et 18h30 // 085/23.21.03